Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un des Pafistes qui a procédé à la fouille corporelle du ministre algérien de la communication, Hamid Grine, s'est expliqué sous le couvert de l'anonymat, sur les raisons de ces procédés peu diplomatiques.

Ce dernier, J Meunier (il a tenu à garder anonyme son prénom) nous a ainsi confessé que la décision de procéder à la fouille corporelle de Hamid Grine n'émanait d'aucun ordre, de quelque ministère que ce soit. Il s'était agi, purement et simplement, d'une décision personnelle, qu'il avait prise en son âme et conscience.

"Je n'ai rien contre le ministre de la communication Monsieur Hamid Grine, je n'ai rien contre le gouvernement algérien, et je n'ai absolument rien contre, ni le pouvoir algérien, ni l'Algérie de manière plus générale. Simplement, avant d'être pafiste, je suis un homme, et un homme qui lit. Je suis un grand lecteur voyez-vous, et dans ma vie, il m'est arrivé de lire quelques œuvres de ce ministre algérien, qui a eu, de part le passé, une carrière d'écrivain. Samedi dernier, quand j'ai su que ce ministre de la république algérienne était ce même auteur dont j'ai lu plusieurs livres, je n'ai pas résisté, je me suis dit, il faut que je me venge. Car certains certains de ces livres, non, franchement, laissez-tomber! Alors, j'ai pris la décision de procéder à sa fouille corporelle, bien qu'il soit détenteur d'un passeport diplomatique. Et tant pis ce que cela peut me coûter, mais enfin, voilà...vengeance a été faite ! "

Affaire Hamid Gine, un Pafiste s'explique
Tag(s) : #exclusif

Partager cet article

Repost 0