Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela est connu : le sadomasochisme est une pratique sexuelle non reconnue en Algérie. Qui plus est : une pratique sexuelle strictement interdite par la loi....dans la mesure bien sûr qu'elle soit exercée dans des espaces publics, ou dans les ministères.

Pourtant, à la faveur des perturbations du réseau Internet, les langues se délient, et ceux qu'on appelle communément les "sado-maso" s'exhibent dans les espaces publics de manière plus qu'ostentatoire.

"Moi qui suis un sadomasochiste dans l'âme, ces jours-ci, il me suffit d'aller au cyber, et de lancer le téléchargement d'un film. Là, je prends mon pieds!" nous confie un homme de 45 ans, interrogé à la sortie d'un cybercafé du centre-ville de Sétif.

Pis, depuis jeudi dernier, on a constaté que de plus en plus d'Algériens découvrent en eux un penchant pour le sadomasochisme, qui va crescendo.

"J'étais chez moi toute la journée de samedi, il n'y avait pas de connexion, et j'avais un malin plaisir à relancer ma page toute les 3 minutes, et rester comme ça à voir ce petit cercle qui tourne sur lui-même, qui tourne qui tourne, et la page qui s'obstine à rester blanche.... ça a été une expérience bizarre" nous confie une femme au foyer de 53 ans habitant Oran.

Mieux que cela : le gérant d'un cybercafé du centre-ville d'Alger, entraîné par cet engouement général, avait même eu l'idée de changer la vocation de son établissement, pour le rendre, purement et simplement "un club sadomasochiste" .

"Mais j'ai peur d'aller trop vite en besogne" nous explique-t-il.

Toujours est-il, si les sadomasochistes Algériens vivent des jours heureux en cette semaine sans connexion, il est à noter que leur joie sera de courte durée, car d'après les prévisions d'Algérie Telecom, la connexion sera rétabli au plus tard d'ici à mardi prochain.

En Algérie le sadomasochisme se généralise et se propage à la faveur des perturbations du réseau Internet
Tag(s) : #Insolite

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :